"Ses plats étaient une succession d'enchantements"

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Les grands chefs de Suisse romande sont sous le choc après la mort de Benoît Violier, à l'image de Jean-Marc Soldati, chef de l'Hôtel du Cerf a Sonceboz

Le monde de la gastronomie est en deuil après la mort de l’un de ses plus prestigieux représentants. La disparition brutale de Benoît Violier inspire de nombreux hommages. Dans la région, Jean-Marc Soldati, chef de l’Hôtel du Cerf à Sonceboz ne cache pas son émotion. Il confie avoir perdu un ami dont il admirait l’immense talent. Les deux hommes collaboraient aussi dans le cadre de la création d’un concours de haute cuisine destiné aux apprentis.  Vendredi dernier encore, ils se téléphonaient à ce sujet. C’est dire que Jean-Marc Soldati n’osait y croire lorsqu’il a appris la nouvelle… Il s'est confié à Gabriel de Weck:

Entretien avec Jean-Marc Soldati

(Entretien disponible uniquement sur la version classique de notre site internet)

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.