Eoliennes : les référendaires vallonniers confiants

Des membres du comité référendaire: le président Richard Wilson (à gauche), le vice-président Thierry Ray et Fabienne Chapuis. Zoom sur « Des membres du comité référendaire: le président Richard Wilson (à gauche), le vice-président Thierry Ray et Fabienne Chapuis. » (touche ESC pour fermer)
Des membres du comité référendaire: le président Richard Wilson (à gauche), le vice-président Thierry Ray et Fabienne Chapuis.

Les opposants aux éoliennes sont bien décidés à se battre dans le Val-de-Travers.

Un comité citoyen de 13 membres, dont certains font aussi partie de l’association Les Travers du Vent, a lancé un référendum pour s’opposer à une décision prise en décembre par le Conseil général. Il se dit très confiant, la récolte de signatures marche fort. Il en faut près de 900 de valables d’ici le 20 janvier pour que le référendum aboutisse.

Le point contesté, c’est la modification partielle du plan d’aménagement local de Buttes, qui doit permettre de construire une route temporaire afin d’installer une des 19 machines du parc éolien de la Montagne de Buttes. Le comité dénonce le fait de toucher à une zone protégée dans le secteur « Chez Maurice Dessus ».

Au-delà de cet aspect précis, les membres du comité admettent être opposés au projet en général. Ils disent vouloir avant tout provoquer le débat, qui n’a selon eux pas eu lieu jusqu’à présent. Le comité dénonce un manque d’informations. Il s’indigne du fait que les autorités de Val-de-Travers, soutenues par celles des Verrières et de La Côte-aux-Fées, aient demandé aux citoyens de ne pas signer le référendum lors d’une conférence de presse organisée le 22 décembre.

La population neuchâteloise s’est prononcée à 65% en faveur du plan éolien cantonal en mai 2014. Au niveau du Vallon, 57% des votants l’ont approuvé. Mais le comité estime que la donne a changé depuis, avec d’autres parcs éoliens qui se précisent autour du Val-de-Travers en dehors du canton de Neuchâtel. Pour la Montagne de Buttes, il parle d’un projet démesuré, craint les conséquences néfastes pour la nature et pour les hommes. /msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.