Éoliennes : le référendum lancé à Val-de-Travers désole les porteurs du projet

éolienne Zoom sur « éolienne » (touche ESC pour fermer)
Le référendum lancé à Val-de-Travers ne concerne qu'une des 19 éoliennes prévues dans le parc de la Montagne de Buttes.

La bataille des éoliennes se poursuit dans le Val-de-Travers. Un référendum est lancé sur un point de détail du projet de parc éolien de la Montagne de Buttes, ce que le comité de pilotage déplore.

Un comité citoyen, dont font partie des membres de l’association Les Travers du Vent, vient de lancer un référendum à Val-de-Travers. Il s’oppose à la récente décision du Conseil général de modifier partiellement le plan d’aménagement local de Buttes. Décision prise pour permettre la construction d’une route temporaire afin d’installer une des 19 éoliennes du parc. Le comité référendaire ne tolère pas ce changement prévu dans la zone de protection « Chez Maurice Dessus ». Il a prévu de s'adresser aux médias début janvier pour expliquer sa position.

Le comité de pilotage du projet a déjà réagi, sur le fond et sur la forme. Il est composé de représentants des exécutifs des trois communes du district (La Côte-aux-Fées, Les Verrières et Val-de-Travers), et de représentants des développeurs (Groupe E Greenwatt et SIG). Il dénonce la façon de faire des opposants alors qu’il affirme avoir toujours joué la carte de l’information et de la transparence. Le comité de pilotage affirme que l’association Les Travers du Vent  a été invitée à faire partie de la construction du projet, mais n'a pas souhaité poursuivre dans cette voie, contrairement à d'autres associations de défense de l'environnement. Les autorités soulignent encore que les possibilités de faire des remarques et de s’opposer existeront au moment du dépôt du permis de construire et de la mise à l’enquête publique, au cours du premier trimestre 2016. Elles regrettent donc ce référendum qui ne concerne qu’une éolienne et qui risque d’être synonyme de dépenses supplémentaires pour la Commune de Val-de-Travers.

La récolte de signatures se poursuit jusqu’au 20 janvier. Il en faut environ 900 de valables pour que la démarche aboutisse et que la population soit appelée à se prononcer sur la modification du plan d’aménagement local de Buttes. En 2014, le plan éolien cantonal avait quant à lui reçu le soutien de plus de 65% des Neuchâtelois et de 57% des Vallonniers. /msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.