Rendre le lac aux Neuchâtelois

La présidente des Verts neuchâtelois Clarence Chollet, à droite, a reçu l'initiative des mains de la présidente du Grand Conseil, Veronika Pantillon, et de son camarade de parti Fabien Fivaz. Zoom sur « La présidente des Verts neuchâtelois Clarence Chollet, à droite, a reçu l'initiative des mains de la présidente du Grand Conseil, Veronika Pantillon, et de son camarade de parti Fabien Fivaz. » (touche ESC pour fermer)
La présidente des Verts neuchâtelois Clarence Chollet, à droite, a reçu l'initiative des mains de la présidente du Grand Conseil, Veronika Pantillon, et de son camarade de parti Fabien Fivaz.

Les Verts se jettent à l'eau. La section neuchâteloise du parti lance l'initiative « Rives pour toutes et tous ». Elle demande qu'un passage pédestre soit instauré tout au long des rives des lacs neuchâtelois. Ce sentier de 2 mètres de large serait amenagé dans les limites du possible et ce, à la charge du canton. En cas d'acceptation de l'initiative, les propriétaires qui font opposition pourraient risquer une expropriation de quelques mètres pour permettre la mise en application du texte.

 

Un tiers des rives inaccessibles

C’est par la voie des eaux que les Verts ont fait parvenir leur texte jusqu’à la Société nautique de Neuchâtel, située à Monruz. La présidente du Grand Conseil, Veronika Pantillon, et le député Fabien Fivaz ont bravé le froid du lac, à la nage. Ils souhaitaient démontrer que la zone Monruz-Nid-du-Crô est, pour le moment, impraticable pour les piétons qui voudraient longer le bord de l’eau.

Actuellement, la Loi cantonale sur la protection et la gestion des eaux garantit un passage mais elle n'est pas appliquée dans sa globalité, car elle permet des exceptions. Selon les Verts, un tiers des rives du lac de Neuchâtel sont impraticables pour la population, notamment dans la zone citée précédemment, à Préfargier, entre Bevaix et Vaumarcus ainsi qu’à Areuse.

Les Verts neuchâtelois ont 6 mois pour récolter 4'500 signatures. /jha

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.