Cygne décapité : le procès s’est ouvert

Un dimanche matin de mai 2014, un cygne est retrouvé décapité sur les rives du lac. Image d'archive. Zoom sur « Un dimanche matin de mai 2014, un cygne est retrouvé décapité sur les rives du lac. Image d'archive. » (touche ESC pour fermer)
Un dimanche matin de mai 2014, un cygne est retrouvé décapité sur les rives du lac. Image d'archive.

L’homme qui avait décapité un cygne en mai 2014 affronte la justice. L’audience s’est ouverte jeudi matin au Tribunal régional du Littoral et du Val-de-Travers de Boudry. L’individu est prévenu d’infraction à la loi fédérale sur la protection des animaux, mais également de vol par métier, dommages à la propriétés et violation de domicile.

L’affaire du cygne décapité sur les rives du lac de Neuchâtel n’est que la pointe de l’iceberg dans la liste d’accusations à l’encontre du jeune homme de 21 ans. Près d’une quarantaine de plaignants reprochent divers vols ou violations de domicile au prévenu. En majorité, le jeune homme aurait pénétré clandestinement dans des buanderies pour s’emparer des monnayeurs. Dans tous les cas, ces infractions ont été commises après l’affaire de la décapitation du cygne et s’étalent jusqu’en avril 2015, date de sa mise endétention. Le jeune homme avait par ailleurs déjà commis ce genre d'infractions alors qu'il était mineur.

Le dimanche matin 18 mai 2014, un cygne décapité a été découvert par un passant. La tête de l’animal avait ensuite été retrouvée dans une poubelle. /aju

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.