La fraude dans l’œil du Conseil d’Etat

Mieux lutter contre les abus relevant du travail au noir, de l’évasion fiscale ou de la perception abusive de prestations sociales. C’est le but d’une campagne intitulée « Réglo » lancée par l’Etat de Neuchâtel. Le canton rappelle qu’il doit relever des défis de taille et mobiliser toutes ses forces pour améliorer ses conditions-cadres, stimuler la circulation des richesses et réduire les besoins d’assistance de sa population.

La campagne veut avant tout sensibiliser la population neuchâteloise. Même si le gouvernement concède que les Neuchâtelois ne sont pas plus fraudeurs qu’ailleurs. Toutefois, il observe que l’amnistie fiscale qui court jusqu’à fin 2016 porte ses fruits : environ 138 millions de francs ont été remis en circulation l’an dernier. Sur la base de cet exemple, le canton souhaite inciter les fraudeurs à se régulariser dans les domaines du travail, de l’impôt et des assurances sociales.

 

Payer ses impôts

Le gouvernement rappelle que tout le monde doit payer ses impôts de manière régulière. Une situation en règle profite à l’Etat : de l’argent non-déclaré dort, ne circule pas et ne peut pas bénéficier à l’ensemble de la collectivité. Le Conseil d’Etat affirme qu’il n’y a pas plus de fraudeurs à Neuchâtel qu’ailleurs. Toutefois, « il ne faut pas laisser le ver s’installer dans le fruit ». D’où la campagne de sensibilisation.

 

Stop au travail au noir

Les entreprises qui rémunèrent leurs employés sans les déclarer ont une pratique déloyale vis-à-vis d’autres sociétés. Elles prétéritent l’Etat et nuisent à l’employé qui se retrouve sans assurance chômage, sans cotisation AVS et sans assurance accident.

 

Des prestations sociales justes

Pas question de tromper l’Etat en recourant abusivement aux prestations sociales. Le fraudeur risque non seulement de perdre l’entier des prestations, mais il encourt également la prison et cas de faute grave. Dans le but de mieux cerner les irrégularités, la ville de Neuchâtel met sur pied un projet pilote. Toutes les nouvelles demandes d’assistance transitent désormais par une seule personne chargée de vérifier le dossier auprès des banques et de divers partenaires. /aju

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.