Chômage partiel étendu à 18 mois

Les entreprises pourront recourir au chômage partiel durant 18 mois au lieu de 12 et le délai de carence sera réduit de trois à deux jours. Le Conseil fédéral a modifié mercredi une ordonnance qui entrera en vigueur le 1er février. Le but est d'atténuer les conséquences du franc fort. « La réduction de l'horaire de travail est un moyen efficace pour éviter les licenciements hâtifs en période de difficultés économiques », justifie le gouvernement. De plus, les employés peuvent rester dans un rapport de travail et conserver leur savoir-faire au sein de leur firme.

Depuis l'abandon par la Banque nationale suisse du taux plancher de 1,20 franc pour 1 euro l'année dernière, le franc s'est fortement apprécié. Les entreprises orientées sur l'exportation sont particulièrement touchées. Et les perspectives conjoncturelles sont sombres. En 2016, le taux de chômage moyen devrait s'élever à 3,6%. "Cette valeur se situe sensiblement au-dessus de la moyenne suisse attendue sur le long terme", s'inquiète le Conseil fédéral.

La modification de l'ordonnance permettant une perception des indemnités pendant 18 mois durera jusqu'au 31 juillet 2017. Jusqu'à cette date, le délai de carence avant de toucher les subsides de l'assurance chômage restera fixé à deux jours. /ATS

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.