Deux mineurs interpellés à la suite d'un vol de voiture

La police cantonale bernoise Zoom sur « La police cantonale bernoise » (touche ESC pour fermer)
La police cantonale bernoise

Deux mineurs ont été interpellés par la police cantonale bernoise. Les deux jeunes s’étaient évadés du Foyer de Prêles. Ils ont été retrouvés à Bienne aux commandes d’une voiture volée dans la nuit de mercredi à jeudi. Plus tôt dans la soirée, ils avaient visité un garage à Lamboing.

Les faits se sont déroulés mercredi durant la soirée. L’étrange comportement d’un véhicule qui quittait un garage à Lamboing a interpellé une passante. Celle-ci a alors averti la police cantonale bernoise peu après 21 heures. Un barrage routier a été mis en place dans le cadre des recherches au niveau du rond-point du Seefeld à Bienne.

Peu avant 22h le véhicule attendu s’est approché du barrage et a roulé par-dessus la herse. Une véritable course-poursuite s’est enclenchée. Après avoir effectué un tête-à- queue, la voiture volée a terminé sa course contre le trottoir, peu avant la place Guido Muller à Nidau. Les forces de l’ordre n’étaient toutefois pas au bout de leur peine. Si l’un des occupants a pu être arrêté sur place, le deuxième à quant à lui pris la fuite à pied avant de sauter dans la Thielle. Avant d’être arrêté il a été repéré sur le toit d’un bâtiment. Les deux mineurs ont été amenés au poste de police et ont été relâchés jeudi après-midi.

Contacté par nos soins, le propriétaire du garage nous a fait part de son mécontentement. Selon lui, un deuxième véhicule a également été volé dans son garage durant cette soirée. D’après, Dominique Sunier, le mode opératoire des mineurs est toujours le même. Ils pénètrent dans le bâtiment par effraction et finissent par ouvrir les portes des véhicules qui se trouvent à l’intérieur. Le propriétaire en a ras le bol. Désormais, il souhaite obtenir des réponses au niveau politique. Le propriétaire du garage affirme encore que trois autres vols se seraient produits en trois mois dans un garage de Diesse. Des jeunes du Foyer d’éducation de Prêles seraient aussi impliqués.

Notre rédaction a également pris contact avec le directeur ad intérim du foyer de Prêles. Mike Knossler déclare ne pas être au courant des faits survenus dans la nuit de mercredi à jeudi. /anl

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.