L’horlogerie suisse fait toujours la moue

Les exportations horlogères tournent toujours au ralenti. Elles ont baissé en novembre pour le cinquième mois consécutif. Leur valeur s'est contractée de 5,6% par rapport à 2014, à moins de 2 milliards de francs. Le contexte international reste difficile, notamment en Chine, à Hong Kong et en Russie. Le franc fort pèse également toujours dans la balance.

La Fédération de l’industrie horlogère suisse nous a confié que perspectives ne sont guère meilleures pour début 2016. Elle indique par ailleurs ne pas pouvoir faire de projections au sujet de l’emploi. La FH espère toutefois une stabilisation des exportations dans le courant de l’année prochaine. /rch + ATS

Partager
Link

Galerie photos liée

02.11.2014
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.