Plagiat à l’UniNe : le professeur suspendu

Vendredi matin, le rectorat a décidé de suspendre le professeur en question durant l'enquête. Image d'archives. Zoom sur « Vendredi matin, le rectorat a décidé de suspendre le professeur en question durant l'enquête. Image d'archives. » (touche ESC pour fermer)
Vendredi matin, le rectorat a décidé de suspendre le professeur en question durant l'enquête. Image d'archives.

L’Université de Neuchâtel est secouée par une nouvelle affaire de plagiat qui concerne l’un de ses professeurs. Le rectorat, réuni vendredi matin, saisit la Commission d’investigation en matière d’intégrité scientifique afin de faire toute la lumière sur cette affaire.

Sur proposition du rectorat, le Conseil d’Etat a accepté, vendredi en fin de journée, de suspendre le professeur en question. Cette mesure a été prise en accord avec ce dernier et durera le temps de l'instruction.

Par ailleurs, le rectorat indique avoir pris connaissance de six extraits de la thèse du professeur, d’une longueur comprise entre 6 et 19 lignes, dont la source n’est pas systématiquement mentionnée dans le texte.

Le rectorat a donc décidé d’appliquer son tout nouveau règlement sur l’intégrité scientifique. Le cas sera ainsi transmis à la commission d’investigation compétente. Une commission présidée par l’ancien Conseiller d’Etat Jean Guinand. Qui a également exercé la fonction de recteur au sein de l’UniNe, entre 1983 et 1987. /aju-comm

Entretien avec Fabian Greub, porte-parole de l'UniNe :

Partager
Link

Galerie photos liée

01.11.2014
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.