Sensibiliser contre le gaspillage

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Un bol de soupe et un cabas étaient distribués aux passants.

Les légumes diformes ou un peu ratatinés finissent souvent à la poubelle.

Latitude 21, la Fédération neuchâteloise de la coopération au développement et l’Alternative étudiante durable s’associent. Ensemble, ils veulent lutter contre ce gaspillage qu’ils traitent d’abusif.

Ils ont tenu un stand samedi en ville de Neuchâtel. Une soupe, réalisées avec des légumes recyclés ou inutilisés, était offerte aux passants. « Les légumes viennent d’un agriculteur de Gampelen et des restes d’un grossiste bio du Seeland », explique Louise Wehrli, membre de l’alternative étudiante durable.

Les deux associations rappellent que le gaspillage se fait à tous les niveaux et qu’il y a une grande différence entre les régions du monde. Dans les pays en développement on gaspille surtout au moment de la production alors que dans les pays du nord, le gaspillage se fait au moment de la consommation. /ali




Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.