Un congé spécial pas du goût de tous

La décision du Conseil communal de Neuchâtel de donner congé aux employés de la ville après la fête de Noël fait grincer quelques dents Zoom sur « La décision du Conseil communal de Neuchâtel de donner congé aux employés de la ville après la fête de Noël fait grincer quelques dents » (touche ESC pour fermer)
La décision du Conseil communal de Neuchâtel de donner congé aux employés de la ville après la fête de Noël fait grincer quelques dents

La fermeture des Services de la ville de Neuchâtel fait jaser. Le Conseil communal a décidé d’accorder un congé exceptionnel aux fonctionnaires vendredi, au lendemain de la fête de Noël du personnel. Une mesure loin de faire l’unanimité. Cette décision de fermer les bureaux de l’administration toute une journée n’est, notamment, pas du goût du Parti Démocrate-Chrétien de la ville de Neuchâtel.

« Une situation pas très heureuse »

Vincent Pahud, président du PDC cantonal, explique que sa formation politique « ne dénonce pas tant le congé spécial accordé aux employés de la ville de Neuchâtel mais plutôt la fermeture des bureaux de l’administration pour récupérer de cette fête de Noël spéciale ». Le Parti Démocrate-Chrétien neuchâtelois aurait souhaité « la mise en place d’un service minimum au Contrôle des habitants, par exemple, là où les besoins sont les plus forts », précise le parti dans un communiqué publié jeudi. Vincent Pahud juge que « c’est fort dommageable pour une ville de plus de 30'000 habitants ». Il déclare que « cette situation n’est pas très heureuse » et que « l’administration devrait quand même être ouverte, excepté les jours fériés ».

Pour Vincent Pahud, cette situation donne matière à réflexion. Le parti envisage peut-être de déposer une motion ou d’agir politiquement d’une manière qui fera l’objet de réflexion.

Récompenser le travail fourni ces dernières années

Du côté de l’exécutif de la ville de Neuchâtel, Fabio Bongiovanni, conseiller communal en charge des ressources humaines, explique « qu’il a paru opportun au Conseil communal d’octroyer un jour de congé complémentaire, notamment au regard des précédentes années qui ont été favorables pour la ville et pour lesquelles le personnel n’a rien reçu en retour ».

À savoir si le Conseil communal n’était pas allé trop loin en donnant congé à tous les fonctionnaires de la ville de Neuchâtel, Fabio Bongiovanni répond que non. Il tient à préciser que dans le contexte de « l’entreprise ville de Neuchâtel », il est possible d’accorder un jour de congé supplémentaire. « Il s’agit là d’une situation bien particulière avec l’organisation de ce Noël et que ce n’est pas quelque chose qui revient chaque année ». Le Conseiller communal souligne encore « qu’un certain nombre de bureaux assure un service de piquet vendredi et que, par exemple, les crèches sont ouvertes et les pompiers font leur travail ». /jpp

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.