Andreas Jurt fâche sa section PLR

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Andreas Jurt (PLR) (LDD)

L’affaire des emprunts toxiques de La Chaux-de-Fonds empoisonne l’atmosphère au sein de la section PLR de la Métropole horlogère. Celle-ci souhaite convoquer Andreas Jurt pour lui demander de s’expliquer. Il est reproché au député libéral-radical d’avoir publiquement soutenu l’ancien argentier de La Chaux-de-Fonds et actuel conseiller d’Etat socialiste Laurent Kurth.

Dans les colonnes de l’Express-l’Impartial, Andreas Jurt estimait qu’il est trop facile d’accabler Laurent Kurth, comme seul responsable de l’emprunt qui plombe les finances de La Chaux-de-Fonds. Une opinion qui a eu le don d’agacer la section PLR de La Chaux-de-Fonds. Celle-ci a convoqué Andreas Jurt jeudi soir pour des explications : le banquier s’est décommandé pour des raisons professionnelles. La réunion est reportée et elle promet d’être vive car le président de la section PLR chaux-de-fonnière, Christophe Ummel,  ne cache pas sa déception et parle d’un lien de confiance rompu.

De son côté, Andreas Jurt se défend d’avoir engagé le parti en prenant fait et cause pour Laurent Kurth. Il parlait en tant que banquier et ne retire rien de ses propos sur le fond. Sur la forme, il admet toutefois que la démarche ait pu être mal comprise.

Aucune mesure d’exclusion ni aucun avertissement n’est à l’ordre du jour du côté du PLR chaux-de-fonnier. Andreas Jurt devra travailler dur pour restaurer le lien de confiance avec son parti, s’il ambitionne de prendre part aux prochaines élections cantonales de 2017. /gwe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.