La fonction publique au Château

La cour du château noire de monde. Zoom sur « La cour du château noire de monde. » (touche ESC pour fermer)
La cour du château noire de monde.

Le personnel de la fonction publique est rouge de colère. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté mardi en fin de journée dans la cour du château de Neuchâtel contre ce qu’elles estiment être une politique d’austérité.

Certaines mesures d’économies pourraient être validées dans le budget 2016 de l’Etat de Neuchâtel, actuellement en discussion au parlement. D’autres mesures pourraient être votées par le Grand Conseil l’an prochain dans le cadre du programme d’assainissement des finances 2017-2019.

Les syndicats estiment que le gouvernement a la volonté de démanteler le service public. Selon eux, cela s’illustre notamment par la limitation de la masse salariale de la fonction publique, par les coupes dans les prestations à la population (Bibliobus, Service des sports), par les suppressions de postes prévus notamment au sein de la police ou encore par les coupes annoncées dans les institutions que sont l’Hôpital neuchâtelois ou encore l’Université.

Les syndicats demandent notamment de renoncer au report de l’Indice des prix à la consommation sur les salaires de 2016 et exigent le retour des mécanismes de progression salariale. S’ils ne sont pas entendus, les syndicats préviennent qu’ils iront jusqu’à la grève en 2016. /aju

Quelques centaines de personnes dans la cour du Château de Neuchâtel.
Quelques centaines de personnes dans la cour du Château de Neuchâtel.

Lors de la pause, les députés ont du se frayer un chemin au milieu des manifestants.
Lors de la pause, les députés ont du se frayer un chemin au milieu des manifestants.

Quelques centaines de personnes dans la cour du Château de Neuchâtel.
Quelques centaines de personnes dans la cour du Château de Neuchâtel.

Quelques centaines de personnes dans la cour du Château de Neuchâtel.
Quelques centaines de personnes dans la cour du Château de Neuchâtel.

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.