Un nom, une marque, une montre, un hommage

Le co-président de Chopard Karl-Friedrich Scheufele, son épouse Christine et le conseiller d'Etat neuchâtelois Jean-Nat Karakash coupent le ruban. Zoom sur « Le co-président de Chopard Karl-Friedrich Scheufele, son épouse Christine et le conseiller d'Etat neuchâtelois Jean-Nat Karakash coupent le ruban. » (touche ESC pour fermer)
Le co-président de Chopard Karl-Friedrich Scheufele, son épouse Christine et le conseiller d'Etat neuchâtelois Jean-Nat Karakash coupent le ruban.

C’est un véritable hommage rendu à un enfant du pays, horloger de grand talent. La marque Ferdinand Berthoud est relancée dans le Val-de-Travers, grâce au co-président de Chopard Karl-Friedrich Scheufele. L’atelier Ferdinand Berthoud a été inauguré mercredi, dans le bâtiment de la manufacture Chopard à Fleurier. Et la première montre qui porte ce nom est sortie.

Ferdinand Berthoud est né à Plancemont (Couvet) en 1727. À l’âge de 18 ans, il est parti s’installer en France, à Paris, où son talent a vite été reconnu. Passé maître horloger, il est ensuite nommé horloger du roi. Célèbre surtout pour ses chronomètres de marine, il a été fait Chevalier de la Légion d’honneur par Napoléon en 1804, trois ans avant sa mort.

Karl-Friedrich Scheufele tenait à ce que le nom de Ferdinand Berthoud reste associé au Val-de-Travers. Il a fallu plusieurs années de travail pour créer une première montre qui rend hommage à celui dont elle porte le nom. Ce chronomètre tourbillon est inspiré à plus d’un titre des chronomètres de marine. L’influence est notamment visible dans le boîtier, le mouvement, le cadran, les aiguilles. Quatre brevets ont été déposés pour la conception de ce mouvement.

Pour l’heure, six personnes travaillent dans l’atelier Ferdinand Berthoud. Le premier modèle très haut de gamme est réservé à de riches amateurs, puisque son prix dépasse 200'000 francs. Il ne sera produit qu’en une série limitée à cent exemplaires, soit 50 en or rose et 50 en or gris. /msa

La montre FB1
La montre FB1

Le mouvement
Le mouvement

L'atelier Ferdinand Berthoud
L'atelier Ferdinand Berthoud

Guy Bove, le directeur de création de la marque
Guy Bove, le directeur de création de la marque

Partager
Link

Galerie photos liée

02.11.2014
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.