L’IGP absinthe attendra

La Maison de l'absinthe, à Môtiers, séduit les visiteurs. Zoom sur « La Maison de l'absinthe, à Môtiers, séduit les visiteurs. » (touche ESC pour fermer)
Toujours pas demande d'IGP pour l'Absinthe du Val-de-Travers.

L’Association interprofessionnelle de l’absinthe n’a pas encore déposé une nouvelle demande d’Indication géographique protégée. Elle est en train de remettre ses statuts à jour. Une fois les modifications faites, les nouveaux statuts seront envoyés aux membres qui devront les approuver, probablement au printemps prochain. Ce n’est qu’une fois cette opération terminée que la demande d’IGP pourra être adressée à l’Office fédéral de l’agriculture, pour autant que l’Interprofession compte suffisamment de distillateurs dans ses rangs. L’association a enregistré six démissions au mois de juin. Ce sont des distillateurs qui veulent continuer à importer la grande absinthe, alors que le cahier des charges pour l’IGP exige que cette plante provienne du Val-de-Travers.

Le président de l’Association interprofessionnelle de l’absinthe, Frédéric Rothen, a informé les membres de l’évolution du dossier lors de l’assemblée générale qui a eu lieu mercredi. À cette occasion, le budget 2016 a été adopté. /msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.