Enseignants inquiets et vigilants

34 élèves sont réunis dans la même classe à Malleray Zoom sur « 34 élèves sont réunis dans la même classe à Malleray » (touche ESC pour fermer)
Les élèves doivent rester le principal centre d'attention des enseignants selon le SAEN.

La surcharge administrative, les mesures salariales et le futur système de progression des salaires. Ces points font partie de ceux abordés par 250 membres du Syndicat autonome des enseignants neuchâtelois (SAEN) réunis mercredi à Couvet. Cette assemblée générale a débouché sur une résolution, adoptée à l’unanimité, intitulée « Laissez-nous enseigner ». Elle dénonce la multiplication des tâches administratives et des séances.

 

« Les enseignants en ont marre de passer pour les gentils qu’on tond toujours »

L’indice des prix à la consommation a baissé (-1,2) et le SAEN redoute une indexation négative des salaires. Si cette mesure est appliquée en janvier, ses membres promettent de réduire leurs prestations. Ils choisiraient alors de se concentrer sur l’enseignement en laissant de côté la partie administrative.

 

« Le Conseil d’État pense que les enseignants sont trop payés »

Le syndicat demande à être un réel partenaire dans le cadre des discussions en cours pour établir une nouvelle grille des salaires de la fonction publique. Il estime pour l’instant être seulement informé et voudrait prendre une part active. Le projet de refonte de la grille, au stade où il en est, pourrait avoir des conséquences importantes sur les finances des enseignants. Selon le SAEN, chaque personne pourrait perdre entre 80'000 francs et 350'000 francs selon le degré et la durée de sa carrière.

De son côté, le Syndicat des services publics (SSP) était également réuni en assemblée à La Chaux-de-Fonds. Il rejoint le SAEN sur ses revendications. Il demande cependant au Conseil d'Etat de revenir à l'ancien système de progression salariale qui était en vigueur avant 2015. Il appelle à manifester le 1er  décembre dans la cour du château de Neuchâtel, pendant la session du Grand Conseil sur le budget 2016. 

Par ailleurs, l'assemblée a voté sur le principe de faire un débrayage voire un grève dans les prochains mois. /msa-lre

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.