Viteos passe au vert

La vapeur produite par la valorisation des déchets par Vadec passe par une turbine avant de servir à alimenter le chauffage à distance. Zoom sur « La vapeur produite par la valorisation des déchets par Vadec passe par une turbine avant de servir à alimenter le chauffage à distance. » (touche ESC pour fermer)
La vapeur produite par la valorisation des déchets par Vadec passe par une turbine avant de servir à alimenter le chauffage à distance.

Davantage de courant vert pour les clients de Viteos. Dès le 1er janvier 2016, le fournisseur d’énergie neuchâtelois propose un nouveau produit, baptisé Vivalor. Cette électricité provient à 90% de la production hydraulique suisse et à 10% de la valorisation des déchets par Vadec à La Chaux-de-Fonds.

Selon le principe de la proximité géographique entre production et consommation d’électricité, l’électron utilisé par un particulier n’est pas forcément issu d’une production verte. Comme l’explique Remigio Pian, directeur énergies et produits de Viteos « on souscrit à une production de qualité, pas à une consommation finale ».

Cette énergie implique un surcoût d’environ 1,40 franc par ménage et par mois. Un montant qui est destiné à être entièrement réinvesti dans des projets locaux d’efficacité énergétique.

Par défaut, tous les clients de Viteos, entreprises et particuliers, seront affilés à Vivalor. Chacun est libre de se désinscrire auprès du fournisseur d’énergie. /mwi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.