L’état du tremplin préoccupe un conseiller général

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Une tour d'observation pourrait naître sur ce site.

Les promeneurs et automobilistes qui se rendent en direction de la Sagne depuis Le Locle ne peuvent pas le manquer. Le tremplin de la Combe-Girard se dresse  toujours au milieu de la forêt de la Joux-Pélichet au Locle. Le poids des années sur l’imposante structure n’a pas manqué d’inquiéter un conseiller général loclois. Le socialiste Jean-Claude Porret a interpellé le Conseil communal de la Mère Commune lors de la séance du législatif du 2 septembre. L’élu a constaté par lui-même des trous dans certains croisillons du tremplin, s’inquiétant pour la sécurité des promeneurs du sentier nature qui passe en-dessous.

Denis de la Reussille rassurant

Dans sa réponse le conseiller communal en charge des sports Denis de la Reussille a confié que les éléments potentiellement dangereux avaient été démontés. Il s’agissait notamment de la tour en bois utilisée autrefois par les juges de compétition. Un  bureau d’ingénieurs a également été mandaté, à la suite d’un crédit afin de vérifier la stabilité de la structure métallique.

La fin de l’arène sportive mais un projet pour l’avenir ?

Alors que le site de la Combe-Girard accueillait parfois jusqu’à 10'000 spectateurs lors de certaines compétitions dans les années 1950, Denis de la Reussille se veut réaliste quant aux chances de revoir un jour un concours s’arrêter dans la Mère Commune. «Les évolutions techniques et les exigences de la fédération internationale de ski font qu’il faudrait investir des millions». Mais le président de la ville admet qu’un bureau spécialisé a été mandaté afin de donner une autre affectation à la structure, par exemple sous forme d’une tour d’observation. Le conseil communal devra ensuite évaluer si l’investissement nécessaire en vaut la peine. /lre

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.