Le Locle se penche sur la question des vélos électriques

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Les conseillers communaux des trois villes du canton lors de la présentation du système Vélospot.

L’électricité pourrait bientôt aider les mollets des loclois. La ville des Montagnes souhaite mettre en place plusieurs stations de vélos électriques en libre-service dès 2017. Une information donnée la semaine dernière lors de la séance du conseil général. Une nécessité de compléter l’offre que le Conseil communal explique par la topographie de la ville. L'arrivée des vélos électriques en libre-service 24 heures sur 24 dans les rues locloises serait une première dans le canton.

Des tests concluants ont  été effectués pour une utilisation sur les versants les plus pentus de la Mère commune, soit le Communal et les Monts. C’est précisément ces deux lieux fréquentés pour leurs infrastructures sportives et culturelles qui pourraient venir agrandir le réseau dans deux ans.

Ce projet n’est pas destiné qu’au Locle mais également aux deux autres villes du canton qui exploitent également un réseau Vélospot sans moteur électrique. Des vélos électriques en libre-service pourraient également rouler à terme à La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel.

Les finances repoussent le projet

Le coût de ces vélos est logiquement plus cher. Mais pas du simple au triple relève Cédric Dupraz, conseiller communal en charge de la mobilité. La ville a fait le choix d’écarter ce projet du budget 2016. L’offre actuelle en terme de nombre de stations sera stabilisée l’année prochaine. Un rapport devrait ensuite être soumis au Conseil général au début 2017 pour la mise en place des nouvelles stations. /lre

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.