Le canton de Neuchâtel a soif avant l'hiver

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
En attendant l'arrivée de la pluie, l'automne continue de montrer ses plus belles couleurs.

Brouillard en plaine, soleil dans les Montagnes et températures douces. Les jours se suivent et se ressemblent, pour le plus grand bonheur des amateurs de balades en plein air. Mais l’eau commence à se faire rare. Un exemple : il n’est tombé que 40 millimètres d’eau à La Chaux-de-Fonds entre le 1er octobre et aujourd’hui selon Vincent Devanthay de MétéoNews. En temps normal, les précipitations atteignent 225 millimètres jusqu’à fin novembre.

Deuxième période de sécheresse de l’année

Cette sécheresse s'ajoute à celle que la région a connu cet été. Une saison à l’issue de laquelle les nappes phréatiques étaient déjà basses. Les quelques précipitations étaient alors tombées sous forme d’orage. De fortes pluies qui n’ont pas permis à l’eau de ruisseler dans les terres et de remplir les sources souterraines. Une situation préoccupante, malgré la mise en veille de la nature à cette saison. 

Le froid ennemi des nappes phréatiques

Aucune grande dégradation n’est prévue avant dix jours. Reste une crainte: l’arrivée rapide de l’air froid avec un tapis de neige repousserait l’alimentation des sources souterraines. Une évolution suivie de près par MétéoNews. /lre

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.