Avec le bonjour du « Fritz »

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
La sentinelle des Rangiers repose actuellement dans un entrepôt de la capitale jurassienne.

La sentinelle des Rangiers sera accessible au public l’année prochaine. Ses vestiges seront exposés à l’occasion des journées européennes du Patrimoine les 11 et 12 septembre. Actuellement, le « Fritz », comme il est surnommé, repose dans un entrepôt à Delémont. Dans le futur, il est possible que le monument soit visible en tout temps. Aucune décision n’a toutefois été prise pour le moment.

Des études pour mieux comprendre cette figure

La sentinelle des Rangiers fera aussi l’objet de recherches scientifiques et sociologiques. Le but est de documenter l’histoire de la statue et sa réception auprès du public, depuis sa réalisation par Charles L’Eplattenier. La statue a été érigée en 1924, aux Rangiers, pour 62'000 francs, ce qui représente une somme importante pour l’époque. Elle a longtemps symbolisé la mobilisation des soldats durant les deux Guerres mondiales.

Elle a ensuite été considérée comme un symbole de l'anti-séparatisme. Les autonomistes ont d’ailleurs renversé la sentinelle des Rangiers en 1984, puis en 1989. Ils l’ont même brûlée, notamment à Glovelier en 1990. Dernièrement, l’UDC Jura a dressé une réplique du « Fritz » aux Rangiers qui a, elle aussi, été renversée.

« Impossible de le restaurer »

La cheffe de l’Office jurassien de la culture, Christine Salvadé, affirme que la sentinelle des Rangiers représente aujourd’hui encore un symbole fort de l’histoire jurassienne. Elle souligne que l’intérêt qui entoure cette figure reste particulièrement marqué. Mais, contrairement à ce que certains ont avancé, il est « impossible de restaurer le "Fritz" », selon Christine Salvadé. Le monument n’a notamment plus de tête, ni de baïonnette. D’après la ministre jurassienne de la culture, Elisabeth Baume-Schneider, le Jura a un devoir de mémoire envers la sentinelle des Rangiers. Pour elle, il n’est pas envisageable que la statue soit retapée, ni qu’une copie soit réalisée. En revanche, les autorités sont unanimes sur un point : le « Fritz » doit revivre. /mle

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.