Pierre Bonhôte s'en va

Pierre Bonhôte quitte son poste de chimiste cantonal. Il s’en ira fin mars 2016. Engagé au Service de la consommation et des affaires vétérinaires en 2008, il a été nommé chimiste cantonal adjoint en juillet 2009, puis chimiste cantonal deux ans plus tard.

Le Conseil d’Etat prend acte de son départ et indique que Pierre Bonhôte a participé de manière prépondérante à l'élaboration des nouvelles législations sur la police du commerce, les établissements publics et les heures d'ouverture des établissements publics actuellement en vigueur.

De son côté, l’ancien conseiller aux Etats explique son départ par la charge de travail que représentent les fonctions de chimiste cantonal et de chef de la police du commerce. « Ce sont également deux tâches très exposées aux critiques ». Pierre Bonhôte avoue avoir eu « du plaisir à préparer la nouvelle législation sur la police du commerce ». Mais cette réforme aujourd’hui achevée, il concède que c’est « beaucoup de travail administratif qui correspond moins à mes aspirations ».

Quant à savoir vers quel domaine il se tournera dès le printemps prochain, il estime « n’avoir pas fait un doctorat en chimie pour faire des autorisations d’établissements publics », et souhaite retourner à des activités plus proches de la science et de la recherche. /aju-comm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.