Une vie au temps des pionniers de l’aviation

Alfred Comte Zoom sur « Alfred Comte » (touche ESC pour fermer)
Alfred Comte, mort il y a cinquante ans, pose devant un avion en 1920.

Il était Jurassien et un des pionniers de l’aviation civile et militaire en Suisse. Alfred Comte est mort il y a cinquante ans, le 1er novembre 1965, à Zurich. Originaire de Courtételle et natif de Delémont en 1895, l’homme a profondément marqué le domaine de l’aviation dans le pays. Il a été à la fois pilote et constructeur aéronautique. La vie d’Alfred Comte se conjugue avec le temps des pionniers – et même des héros – de l’aviation. Sa biographie est résumée ci-dessous :

Alfred Comte passe tout d’abord son brevet de pilote en France en 1913 avant de revenir en Suisse lors de la Première Guerre mondiale. Il intègre alors les forces militaires aériennes en tant que pilote dans la première escadrille de l’histoire de l’armée suisse. Alfred Comte assumera ensuite le rôle d’instructeur.

Après la guerre, il fonde une société qui transporte des passagers entre Zurich et Saint-Moritz et qui assure ainsi les premiers vols commerciaux de Suisse. La structure donnera naissance à Swissair en 1931. Alfred Comte la quitte toutefois quelques années plus tôt pour fonder sa propre usine aéronautique qui sera la première fabrique suisse privée de construction d’avions. Victime de la crise économique, l’entreprise dépose le bilan en 1935.

Alfred Comte redevient alors instructeur avant d’ouvrir une école de pilotage qu’il dirigera jusqu’en 1950, année où il est contraint d’arrêter de voler. Il s’éteindra 15 ans plus tard, après une vie mouvementée: celle des grands aventuriers des débuts de l’aviation…

A noter encore que le petit-fils d’Alfred Comte n’est autre que Michel Comte, un photographe de mode mondialement connu. /fco

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.