Trois jours de procès pour un brigandage

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Les malfrats se sont rejetés la responsabilité devant la Cour, mais tous admettent avoir participé de près ou de loin au brigandage.

Un procès pour brigandage s’est ouvert mardi matin devant le Tribunal criminel de Boudry. Il doit durer trois jours. Quatre hommes sont accusés de brigandage, infraction à la Loi fédérale sur les stupéfiants et lésions corporelles, notamment.

En novembre 2013, avec un autre complice déjà jugé et condamné, ces prévenus s’étaient rendus au domicile d’un trafiquant de drogue dans le but de lui dérober de l’argent et de la cocaïne. Ils l’ont alors roué de coups de poing, de coups de barres de fer, l’ont menacé avec un couteau et l’ont étranglé. La victime avait brièvement perdu connaissance sous la violence des coups. Un autre homme présent dans l’appartement a aussi été blessé.

Les prévenus, âgés d’entre vingt et trente ans, étaient alcoolisés et drogués lors du brigandage. Ils se rejettent la responsabilité des faits. /abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.