Dix-sept licenciements chez Parmigiani Fleurier

Parmigiani Zoom sur « Parmigiani  » (touche ESC pour fermer)
L'entreprise Parmigiani Fleurier.

Moins de casse que prévu chez Parmigiani Fleurier. L’entreprise horlogère a annoncé leur congé à 17 collaborateurs jeudi. Tous les départements sont concernés. Un plan social a été mis sur pied, en collaboration avec les partenaires syndicaux.

Le scénario de départ, que nous vous révélions le 7 octobre, était plus noir : 30 licenciements étaient envisagés, soit un tiers de l’effectif. À l’origine de cette décision, des raisons économiques, liées à des marchés compliqués comme la Russie, le Moyen-Orient, Hong-Kong et Macao. Les chiffres de la fin de l’année sont finalement assez bons, grâce au marché européen, aux Etats-Unis qui se remettent en route et au Japon.

Cinq salariés seront transférés dans d’autres entreprises du même groupe, propriété de la Fondation de famille Sandoz. Parmigiani Fleurier avait lancé il y a trois semaines une période de consultation auprès de sa centaine de collaborateurs. Cette démarche a permis d’éviter certains licenciements. /msa

Partager
Link

Galerie photos liée

02.11.2014
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.