De l'électricité dans l'air loclois depuis 125 ans

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Le carton d'invitation à la fête d'inauguration de l'électricité, le 15 juin 1890.

La fée électricité veille sur la ville du Locle depuis 125 ans. La Mère commune célèbre samedi cet anniversaire en organisant une fête populaire sur la Place du Marché, le même endroit que le 15 juin 1890.

La ville des Montagnes neuchâteloises a été la première du canton à se doter d’une centrale électrique à la Rançonnière. Un projet qui n’a pourtant failli jamais voir le jour. Une usine à gaz de schiste bitumineux existait depuis 1862 au bénéfice d’une concession de 25 ans. À l’échéance de celle-ci, il était question d’en bâtir une nouvelle fonctionnant au gaz de houille. Un combustible qui permettait d’obtenir plus de puissance, alors qu’on commençait de parler de cuisson chez les privés et de développer l’industrie.

Une initiative privée déterminante

Un Loclois récemment sorti des études va pourtant faire pencher la balance en faveur de l’électricité. Auguste Matthey-Doret installe une dynamo dans la cave de l’usine paternelle sur les hauts du Crêt-Vaillant. Un dispositif qui permettra en 1884 d’éclairer les deux premiers établissements de la ville en tirant des fils de cuivres par-dessus les toits.

C’est finalement en 1887 que le législatif donne contre toute attente la priorité à l’électricité, trois ans avant l’inauguration de la nouvelle usine. /lre

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.