Le Musée militaire de Colombier ne va pas fermer

Un nouvel élan se profile à Colombier. Le Musée militaire ne mettra pas la clef sous le paillasson. L’Etat a invité les partenaires du site à formuler des idées jusqu’à fin février pour le développement de l’institution. Le gouvernement décidera ensuite des pistes retenues pour donner un nouveau souffle au musée.

L’institution a momentanément fermé l’automne dernier au moment du départ de la conservatrice. L’Etat, propriétaire des lieux et d’une partie des collections a mandaté un expert indépendant. Ce dernier a esquissé trois projets : fermeture, statut quo amélioré ou vaste développement. L’Etat estime que ni une fermeture, ni un vaste développement n’est imaginable. Il a souhaité donner la possibilité aux partenaires du site de soumettre des idées. Idées qui pourraient notamment porter sur la création d’une nouvelle structure, comme une fondation, pour gérer le musée. Dans l’espoir de faire décoller le nombre de visiteurs.

 

Faible fréquentation

Au sein du Département de la culture, on l’avoue : la fréquentation n’a pas explosé ces dernières années. Le musée était visité en moyenne par 4'000 personnes par année. Le chiffre progressait fortement lors d’évènements spéciaux, comme les portes ouvertes organisées l’an dernier. L’Etat souhaite donc sentir les besoins qui s’expriment pour donner un nouveau souffle au site. D’autant plus que le restaurant du Château va rouvrir début novembre.

Au final, le Conseil d’Etat neuchâtelois fixera l’avenir du Musée militaire de Colombier en avril. /aju

Partager
Link

Galerie photos liée

30.10.2016
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.