L’Agence romande de presse va fermer

Certaines pages des quotidiens neuchâtelois seront réalisées à Fribourg. Zoom sur « Certaines pages des quotidiens neuchâtelois seront réalisées à Fribourg. » (touche ESC pour fermer)
Certaines pages des quotidiens neuchâtelois seront réalisées à Fribourg.

La fusion des pages Suisse, Monde et Economie pour L’Express, L’Impartial, Le Nouvelliste, La Côte et La Liberté fait une victime. L’Agence romande de presse (ARpresse), propriété du groupe ESH médias et basée à Neuchâtel, va fermer ses portes dès l’année prochaine. Huit emplois sont concernés.

Le Groupe Saint-Paul, qui possède le quotidien La Liberté, et le Groupe ESH Médias (Hersant) ont décidé de mettre en place une collaboration rédactionnelle pour le traitement de l’actualité nationale et internationale. Un pôle de compétences sera créé à Fribourg. Il sera placé sous la responsabilité opérationnelle et éditoriale de La Liberté. La future collaboration concerne la production de contenus communs. Les journaux partenaires garderont leur identité graphique propre.

Les collaborateurs d’ARpresse ont désormais la possibilité de postuler à Fribourg pour les différents postes ouverts en collaboration avec La Liberté, ou de tenter de s'intégrer dans le groupe Hersant où certains postes sont actuellement au concours.

La mise en place des pages communes interviendra au cours du premier trimestre de l’année prochaine.

 

Craintes quant au futur

Il y a une semaine, le syndicat des journalistes suisses Impressum s’inquiétait d’une fusion de L’Express et de L’Impartial pour ne former qu’un seul titre. Le syndicat estime que les deux journaux pourraient adopter un nouveau nom et ne former plus qu’un seul et unique titre. Une telle fusion irait dans le sens de « l’homogénéisation à tout crin et cela appauvrirait la diversité de la presse ». /comm-jha-aju

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.