Faux dentiste présumé devant la justice

Il se serait fait passer pour un dentiste et aurait prodigué des soins à des patients pendant plusieurs années : un technicien dentaire accusé de lésions corporelles graves et simples comparaît depuis lundi devant le tribunal de Bienne. Il doit également répondre d’escroquerie et éventuellement de faux dans les titres. Les traitements inappropriés et les interventions pratiquées par ce suisse d’origine ont provoqué de graves complications chez certains de ses patients.

Les accusations de lésion corporelles portent sur la période allant de janvier 2006 à juillet 2011. Pendant ce laps de temps, le faux dentiste présumé aurait notamment effectué des anesthésies sans avoir suivi la formation nécessaire, et sans disposer de diplômes, selon le ministère public.

Deux plaignantes n'ont pu retenir leurs larmes lors de leur audition devant le tribunal. Elles ont décrit les douleurs permanentes et le calvaire qu'elles avaient enduré après avoir été traitées dans le cabinet du technicien dentaire. L'une d'entre elles a dit avoir subi 54 traitements pour réparer les dégâts dans sa bouche. L'acte d'accusation évoque ainsi le meulage inutile de dents, des inflammations ou des implants dentaires mal posés.

La société biennoise des dentistes a signalé son cas à la justice en 2007 déjà, sans succès. Elle a constaté en 2009 qu’il exerçait toujours et a alors décidé de lancer des mises en gardes publiques. Selon cette structure, les patients de l’accusé avaient dû consulter en urgence des médecins dentistes en raison d’importantes douleurs.  Le prévenu conteste les faits qui lui sont reprochés. Le verdict doit être rendu le 6 novembre. /ast

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.