Un retour positif du monde agricole

« Ce projet va dans la bonne direction ». Ce sont les propos de Marcel Ackermann. L’agriculteur et producteur de lait de Bourrignon a accueilli favorablement le projet de la MIBA et de Nordostmilch, divulgué mardi. Ces deux fédérations laitières, respectivement du nord-ouest et de l’est de la Suisse, souhaitent s’unir à l’avenir. L’objectif est simple : fonder une entreprise pour commercialiser le lait en rétribuant au meilleur prix possible les producteurs.

De l’espoir, un peu de philosophie et de l’optimisme

« J’espère ainsi que le prix du lait va grimper même si la concurrence se poursuivra », dévoile Marcel Ackermann. Cet homme de 60 ans se montre toutefois un brin philosophe. « Je ne pense toutefois pas que cette idée va faire des miracles ». En effet, cette démarche se situe dans un contexte économique difficile pour les producteurs de lait : cette boisson se vend actuellement à un prix très bas sur le marché. Mais Marcel Ackermann est confiant. « Je pense que ce projet a toutes les chances d’aboutir ».

À noter que les dirigeants des deux organisations ont formé un groupe de travail. Il devra présenter un projet concret aux assemblées de la MIBA et de Nordostmilch en avril prochain. /bbo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.