Le législatif neuchâtelois uni contre le report des charges

Le Collège latin n'accueillera pas, pour le moment, de Maison du Livre. Zoom sur « Le Collège latin n'accueillera pas, pour le moment, de Maison du Livre. » (touche ESC pour fermer)
Le Collège latin n'accueillera pas, pour le moment, de Maison du Livre.

Le Conseil général de Neuchâtel et son exécutif veulent discuter avant de payer. C'est ce qu'a signifié le législatif neuchâtelois lundi soir en adoptant par 32 voix et 2 abstentions une motion communale. Celle-ci intervient après que l'Etat a annoncé vouloir transférer entre 30 et 40 millions de francs de charges sur les communes. La motion a pour but de contraindre l'Etat à revenir à une phase d'étude et d'y convier les communes.

Celles de La Chaux-de-Fonds, du Locle, de Val-de-Travers, ainsi que de Milvignes, de Boudry ou encore du Landeron devraient faire de même, afin de pousser le Grand Conseil à suivre leur demande.

Encadrement des apprentis amélioré

Autre point à l'ordre du jour, la politique d'apprentissage de la Ville. Le Conseil communal veut améliorer l'encadrement de ses apprentis. Le rapport d'information fait état de 21 mesures pour atteindre cet objectif. La création d'un poste  de responsable des apprentis, une indemnité pour les formateurs, un réhaussement des salaires des apprentis ou encore des cours de langues font partie de ces mesures. Le Conseil général a pris acte de ce rapport à l'unanimité.

Pas de Maison du Livre

Ce n'est pas encore pour tout de suite que les bibliothèques publiques de la Ville se réuniront sous une seule entité. Une motion allant dans ce sens avait été acceptée en septembre 2012. Trois ans après, le Conseil communal n'a pu donner suite à la demande de son législatif. L'avenir financier des bibliothèques, l'emplacement définitif de cette Maison du Livre et la possible fusion avec les communes de Valangin, de Peseux et de Corcelles-Cormondrèche apportaient trop d'inconnues pour pouvoir se proncer dans les temps sur ce sujet.

Malgré un classement de cette motion par 32 voix et 1 abstention, le Conseil communal a souligné le fait que ce projet n'est pas enterré et qu'il lui tient à coeur. Un Comité de pilotage a été constitué pour continuer la réfléxion. /rgi

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.