L’épuration des eaux coûte cher

Les armoiries de Val-de-Travers Zoom sur « Les armoiries de Val-de-Travers » (touche ESC pour fermer)
Facture salée pour le traitement des eaux usées à Val-de-Travers.

Un crédit de plus de 5 millions de francs, un nouveau véhicule pour la voirie, la création d’un poste de responsable de l’intégration professionnelle au sein du service d’action sociale, une motion communale : l’ordre du jour de la séance du Conseil général de Val-de-Travers était touffu lundi.

 

STAP et STEP

Après discussions et refus d’un amendement des Verts, le législatif a accepté à 29 voix contre 3 abstentions le plus gros crédit de la soirée. La facture totale pour les travaux qui concernent les stations d’épuration et de pompage s’élève à 5 millions 150'000 francs. Dans un premier temps, ce seront les infrastructures de Fleurier, Boveresse et Travers qui seront réhabilitées pour permettre de respecter les normes. Ensuite, le gros du chantier concernera la STEP de Noiraigue, dont l’efficacité ne donne de loin pas satisfaction. L’option retenue est de construire une nouvelle station d’épuration au même endroit que l’actuelle, qui date des années septante. Une heure avant le début de la séance, l’ensemble du dossier a d’ailleurs fait l’objet d’une présentation technique assurée par des représentants des bureaux d’études impliqués dans le projet.

 

Unis derrière la motion communale

C’est à l’unanimité que les conseillers généraux de Val-de-Travers ont accepté la motion communale présentée par l’exécutif. Le texte dénonce les reports de charges de l’État sur les communes et demande l’instauration d’un dialogue constructif pour mener de concert l’étude de l’assainissement des finances des collectivités publiques. La démarche est la même à Neuchâtel, au Locle et à La Chaux-de-Fonds. Les autres communes sont invitées à suivre ces villes.

Les élus vallonniers ont aussi approuvé, à l’unanimité moins une abstention, un crédit de 250'000 francs destiné à l’achat d’un nouveau véhicule lourd avec équipement pour le service de la voirie. Le Conseil communal les a également informés de la décision de créer un poste à 40% de responsable de l’intégration professionnelle au sein du service d’action sociale. /msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.