Estimation de La Clairière ratée : colère

Chalet La Clairière Zoom sur « Chalet La Clairière » (touche ESC pour fermer)
Chalet La Clairière.

 

Le montant de la vente du chalet La Clairière, à Arveyes, crée la polémique. Le chalet appartenant à la Ville de La Chaux-de-Fonds et qui a hébergé bon nombre de camp de ski est racheté par l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants, selon nos confrères de 24 Heures


La moitié moins...

Le montant de la vente était estimé à 1,6 million de francs par la Ville. Mais le chalet sera finalement vendu la moitié : 800'000 francs. Le terrain a en effet mal été évalué : les activités doivent rester dans le champ communautaire, d’autres constructions alentours ne sont pas possibles et les rénovations sont limitées…autant d’éléments qui ont un impact négatif sur le prix de la vente.


Moins de lits chauds

Egalement sur les rangs pour racheter La Clairière, la Villars Ski School. Elle proposait selon nos informations un peu plus de 700'000 francs. Son directeur est très déçu de ne pas avoir été retenu. Il souhaitait y développer des activités pour enfants tout en conservant une vocation hôtelière. Pour Martin Deburaux, le fait que des migrants viennent s’installer à La Clairière « ne me pose pas de problème, à moi ». C’est davantage la suppression de lits qui le fait sortir de ses gonds : « Septante lits chauds en moins ! Le secteur touristique et l’économie vont en subit les conséquences, alors que le Canton de Vaud demande que les Alpes soient redynamisées ». /abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.