Immobilier : la situation reste tendue

Il y a toujours pénurie de logements dans le canton de Neuchâtel. En juin de cette année, 229 logements supplémentaires étaient disponibles en comparaison de 2014, ce qui porte leur nombre à 1'181. Cela représente un taux de logements disponible de 1,28%. Mais c'est encore loin du seuil de pénurie, qui est fixé à 1,5%.

Si la situation reste tendue, il faut savoir que le nombre de logements vacants n’a toutefois jamais été aussi important depuis 2001. Rien qu’entre 2014 et 2015, le taux a progressé de 0,24 point. Cette évolution est principalement observée dans les districts du Locle, de La Chaux-de-Fonds et de Neuchâtel. Dans le détail, on observe que c’est en ville du Locle que le taux de vacance est le plus élevé, avec 4,11%.

Autre volet statistique dévoilé mercredi matin : la hausse des surfaces industrielles et commerciales disponibles. Au 1er juin, le canton recensait 169 locaux commerciaux ou  industriels vacants. Cela représente une surface de près de 47'000 mètres carrés, en hausse de près de 6% par rapport à l’an dernier.

Dans le détail, pas de surprise. Mis à part à Bevaix, où la surface disponible augmente d’un coup de 7'000 mètres carrés, soit l’équivalent d’un terrain de football. Ni le Service de l’économie, ni la commune de Bevaix n’étaient en mesure d’expliquer cette libération de surface. /aju-comm

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.