Les soins palliatifs sous la loupe de la HE-Arc

Haute Ecole Arc Zoom sur « Haute Ecole Arc » (touche ESC pour fermer)
La Haute Ecole Arc santé se penchera sur les soins palliatifs dans le cadre d'un programme de recherche.

La Haute Ecole Arc santé participe à un important programme de recherche en soins palliatifs. L’institution basée à Delémont et à Neuchâtel va mener une étude dans les EMS en collaboration avec les Hôpitaux universitaire de Genève. Le projet a été initié par la doctoresse Sophie Pautex, médecin aux HUG et professeur associé à la Faculté de médecine de l’Université de Genève. Il est financé par l’Académie suisse des sciences médicales et fait partie d’un programme européen qui est mené dans six pays. Le projet consiste à récolter des données sur la qualité des soins qui entourent la fin de vie dans les EMS. Il permettra notamment d’étudier les coûts et d’évaluer l’aptitude des soignants ainsi que l’impact d’une formation dans ce domaine. Le projet devrait démarrer le mois prochain pour se terminer au printemps 2017.

Une observation en parallèle

Concrètement, le programme sera mené dans huit EMS, quatre dans le canton de Genève et quatre dans l’Arc jurassien. Quatre de ces institutions seront tirées au sort et bénéficieront d’une intervention d’une formatrice dans le domaine des soins palliatifs alors que les quatre restantes n’en bénéficieront pas. La démarche permettra ainsi de mesurer les résultats issus de la mise en place d’une formation dans ce domaine.

Des données seront récoltées avant, pendant et après l’intervention de la formatrice. Elles seront ensuite traitées en Belgique et feront l’objet de publications dans des revues scientifiques. Les données permettront de faire des comparaisons entre les six pays qui participent au programme et pourront également profiter aux EMS de Suisse romande pour mesurer la qualité de leurs prestations en soins palliatifs. Pierre-Alain Charmillot, professeur en soins infirmiers à la HE-Arc santé, souligne que les données manquent aujourd’hui dans ce domaine. Le programme de recherche mené en collaboration avec les HUG permettra ainsi de combler un vide. Il est d’autant plus important que le vieillissement de la population va provoquer une augmentation du nombre de décès en EMS. /fco

 

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.