Retarder les élections communales : c'est possible

Les communes qui prévoient un projet de fusion devraient pouvoir retarder l’organisation d’élections communales. Le Conseil d’Etat neuchâtelois a adopté un rapport qui vise à modifier la Loi sur les droits politiques.

Si les projets de fusion entrent en vigueur l’année qui suit les élections générales communales, mais n'ont pas encore obtenu l'aval de la population, les élections pourraient être repoussées. C’est le cas pour 2016.

Cette mesure permet d’éviter des élections dans les anciennes limites alors qu’un projet de fusion doit être présenté pour voir le jour le 1er janvier de l'année suivante. /comm-ali

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.