Les étrangers aux urnes!

Les étrangers du canton de Neuchâtel peuvent voter pour le Conseil des Etats. Zoom sur « Les étrangers du canton de Neuchâtel peuvent voter pour le Conseil des Etats. » (touche ESC pour fermer)
Les étrangers du canton de Neuchâtel peuvent voter pour le Conseil des Etats.

Motiver les étrangers qui ont le droit de vote à se rendre aux urnes. La Fédération neuchâteloise des communautés immigrantes s’y attèle.

Dans le canton de Neuchâtel, les étrangers qui ont un permis C ont le droit de vote sur le plan communal et cantonal. Lorsque la loi a été acceptée par le peuple sur le plan cantonal en 2000, près de 22% des étrangers se sont rendus aux urnes. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 17%.

La Fédération neuchâteloise des communautés immigrantes souhaite comprendre pourquoi les étrangers désertent les urnes. Pour ce faire, elle a lancé le projet J’habite ici, je participe, financé en partie par la Confédération. Il s’agit dans un premier temps d’identifier les raisons de cette abstention via un questionnaire à remplir d’ici le 30 juin. Pour y répondre, il faut être âgé de 18 ans et habiter dans le canton de Neuchâtel.

Toujours dans le cadre de ce projet, la FéNeCi va organiser diverses manifestations.

La fédération sait qu’elle ne va pas récolter tout de suite le fruit de son travail. Mais elle espère que les étrangers se déplaceront le 18 octobre pour les élections fédérales au Conseil des Etats. Ils n’ont en revanche pas le droit de se prononcer pour le Conseil national. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.