Fédérales : le PLRN veut s'apparenter avec la droite modérée

Assemblée générale du PLRN Zoom sur « Assemblée générale du PLRN » (touche ESC pour fermer)
Environ 90 personnes ont participé à l'assemblée générale du PLRN mercredi soir à La Croisée à Malvilliers.

Créer un "bloc progressiste" de droite face au "bloc conservateur" pour les prochaines élections fédérales. Le Parti libéral-radical neuchâtelois (PLRN) a décidé mercredi en assemblée générale de s'apparenter avec le Parti démocrate-chrétien, le Parti bourgeois démocratique et les Vert'libéraux. S'allier à l'UDC est impossible ont estimé les dirigeants du parti, car les divergences sont trop grandes. Les libéraux-radicaux défendent notamment les accords bilatéraux avec l'Union européenne alors que l'UDC les combat.

Avec un apparentement de la droite "modérée", le PLRN va tenter de conserver deux sièges au Conseil national et un siège au Conseil des États. La bataille s'annonce particulièrement rude car le canton de Neuchâtel perd un siège au National, il n'y aura plus que quatre places à se partager à la chambre du peuple. La gauche va se battre pour ses deux sièges, les libéraux-radicaux aussi et l'UDC va essayer de garder son unique siège.

Les jeunes libéraux-radicaux présenteront comme il y a quatre ans une liste pour le Conseil national.

Lors de son assemblée, le PLRN a aussi donné ses consignes pour les votations fédérales du 8 mars : il appelle à rejeter l'initiative sur les familles ainsi que l'initiative sur la taxe sur l'énergie. /mvr

Partager
Link

Galerie photos liée

23.10.2011
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.