Plus de 8000 Neuchâtelois pour une assurance des soins dentaires

Le comité d'initiative a remis les 8135 signatures aux représentants de la Chancellerie d'Etat, dans la cour du château de Neuchâtel. Zoom sur « Le comité d'initiative a remis les 8135 signatures aux représentants de la Chancellerie d'Etat, dans la cour du château de Neuchâtel. » (touche ESC pour fermer)
Le comité d'initiative a remis les 8135 signatures aux représentants de la Chancellerie d'Etat, dans la cour du château de Neuchâtel.

L’initiative pour une assurance des soins dentaires a été déposée mercredi matin à la Chancellerie cantonale à Neuchâtel. La gauche, l'AVIVO (défense des personnes âgées) et le Mouvement populaire des familles ont recueilli 8135 signatures.

Le texte demande la création d’une assurance obligatoire qui prendrait en charge les soins dentaires de base et les contrôles périodiques. Il s’agit d’ouvrir l’accès aux soins dentaires à l’ensemble des Neuchâtelois.

L'initiative propose un financement basésur le modèle de l’AVS, soit une ponction salariale paritaire estimée à 1 % au maximum, soit 0,5% pour l’employeur et 0,5% pour l’employé, ainsi qu’une contribution des collectivités publiques. Pour un revenu moyen de 6'000 francs, il en coûterait une trentaine de francs au salarié.

Après vérification des signatures, le Conseil d'Etat neuchâtelois disposera de deux ans pour présenter un projet ou un contre-projet devant le Grand Conseil. Le peuple aura probablement le dernier mot.

 

Nouvel impôt inutile

Du côté de la Société neuchâteloise des médecins-dentistes, on appelle à rejeter cette initiative. Selon les dentistes, il s’agit d’un nouvel impôt inutile qui ne servirait pas aux principaux intéressés.

La responsabilisation du patient est aussi mise en cause, vu que la plupart des lésions dentaires peuvent être évitées. En cas d’acceptation, les dentistes craignent une augmentation drastique des cas et, par là, un accroissement de la bureaucratie. /jha

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.