Le CAN soigne son public dans les anciens abattoirs de Serrières

hospice; anciens abattoirs Zoom sur « hospice; anciens abattoirs » (touche ESC pour fermer)
Les anciens abattoirs de Serrières, transformés en hospice.

Les anciens Abattoirs de Serrières, à Neuchâtel se muent en lieu de cure durant quelques semaines. Le Centre d’art Neuchâtel, le CAN,  vernit ce samedi une exposition dont le concept tourne autour de l’hôpital. Les anciens abattoirs ont en effet été transformés en hospice, l’Hospice des Mille-cuisses. Sur une surface très vaste, près de 3'000 m2, les lieux sont découpés en cabinet de curateurs, laboratoire, salle de sacrifice ou reposoir. Des artistes régionaux et internationaux occupent l’espace avec des œuvres hétéroclites. Destinés à être détruits, les anciens abattoirs ont parfois pu être intégrés dans les œuvres des artistes : certains ont gravé dans les catelles d’antan, d’autres ont conçu un plafond insonorisé rappelant la mousse végétale.

La visite de cet hospice doit permettre au visiteur de recouvrer la santé...mentale avant tout. « Nous souhaitons rafraichir le regard des gens sur leurs contradictions, ce qui les entoure, les guérir du temps qui passe et laisse des traces devenues banales alors qu’elles ne devraient pas l’être. Nous sommes surtout dans une démarche de réflexion », explique Marie-Léa Zwahlen. « Et s’il se sent perdu,  le visiteur pourra demander de l’aide à la permanence sanitaire… », ajoute la curatrice du CAN un brin amusée.

L’Hospice des Mille-cuisses vise aussi à rassembler autour de lui une communauté éphémère composée d’un public nouveau.

« Nous espérons que les performances mises en places permettront au public de modifier sa perception de l’art contemporain, jugé trop élitiste », note Marie-Léa Zwahlen.

Une exposition vaste, dont les missions curatives sont vastes elles-aussi : le CAN a mis les grands moyens pour célébrer son 20e anniversaire cette année. Il espère que la trace que laissera cet événement ne sera pas, elle, éphémère mais bien durable. /abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.