Vertiges au Grand-Cachot

La culture byzantine, une des facettes du monde antique à découvrir dans les peintures de Bernard Garo. Zoom sur « La culture byzantine, une des facettes du monde antique à découvrir dans les peintures de Bernard Garo. » (touche ESC pour fermer)
La culture byzantine, une des facettes du monde antique à découvrir dans les peintures de Bernard Garo.

Des toiles qui font voyager à la ferme du Grand-Cachot-de-Vent. La fondation de la vallée de La Brévine accueille sa troisième et dernière exposition de l'année, "Vertiges", du 23 août au 4 octobre. Pour l'occasion l'artiste nyonnais Bernard Garo expose entre les murs anciens ses fresques de toutes tailles. Certaines atteignent parfois plus de deux mètres de hauteur. L'artiste puise son inspiration dans les villes comme Lisbonne ou Istanbul, lesquelles formaient autrefois les centres  de la culture antique. Il n'hésite pas à ramener des matériaux pour peindre les caractéristiques et les couleurs propres à ces villes et leurs cultures.

Un concert à la ferme

La peinture n'est pas le seul art ayant sa place à la ferme du Grand-Cachot. Le comité de la fondation a décidé de relancer une tradition perdue depuis une dizaine d'années. Un récital de piano de la Neuchâteloise Coraline Cuenot est programmé le dimanche 6 septembre à 11h00. D'autres collaborations musicales pourraient se mettre en place à l'avenir, notamment avec le festival Racinotes, qui se tient chaque année à la fin du mois d'octobre en l'église du Cerneux-Péquignot.

Le vernissage de l'exposition "Vertiges" a lieu dimanche à 11h00. Une performance mêlant piano, batterie et peinture est au programme. /lre







Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.