LAT : la situation particulière du Val-de-Travers

Val-de-Travers Zoom sur « Val-de-Travers » (touche ESC pour fermer)
Le Val-de-Travers va devoir réduire ses zones à bâtir.

La mise en œuvre de la loi sur l’aménagement du territoire donne du fil à retordre aux communes. Le texte, entré en vigueur en 2014, prévoit de créer des réserves pour un développement raisonnable dans les 15 prochaines années. La densification du tissu urbain doit se faire en évitant un mitage du territoire.

Dans le canton de Neuchâtel, le Val-de-Travers est dans une situation particulière. La région a trop de zones à bâtir. Il va falloir supprimer 40 hectares sur les 371 qui sont encore non construits mais qui sont comptabilisés dans les zones à bâtir. Un gros travail a été réalisé pour évaluer la qualité de chaque parcelle. Il apparaît que certaines ne sont déjà pas vouées à être construites, comme des parcs publics, des parcs de maisons de maîtres et des bords de rivière ou de forêt. Une fois le tri opéré, des zones devront être déclassées. Les propriétaires seront alors dédommagés, selon un calcul à réaliser à partir d’un outil qu’il faut encore mettre en place.

Les régions ont jusqu’au printemps 2016 pour présenter au Canton leur projet d’aménagement du territoire. Le Conseil fédéral devra approuver les nouveaux plans directeurs d’ici au début 2019. /msa-sbe

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.