La plaie des déchets sauvages

Désolant spectacle sur les Jeunes-Rives à Neuchâtel. Zoom sur « Désolant spectacle sur les Jeunes-Rives à Neuchâtel. » (touche ESC pour fermer)
Désolant spectacle sur les Jeunes-Rives à Neuchâtel.

La période estivale entraîne toujours une augmentation des déchets sauvages. Avec les beaux jours, les gens sortent davantage et ça se voit !

Sur les Jeunes-Rives à Neuchâtel, par exemple, les employés du Service des parcs et promenades sont sur le pied de guerre tous les matins dès 6 heures pour ramasser les déchets qui traînent par terre. Ils commencent même leur travail une heure plus tôt, vers  5 heures, les lendemains de manifestations.

Mouchoirs en papier, sacs en plastique, pet, bouteilles en verre : on trouve de tout.

Selon Roger Dreyer, chef d’équipe à la voirie, la situation va en empirant au fil des années.

Le volume global de déchets récoltés en ville de Neuchâtel a presque doublé depuis 2006. Il est passé de 1000 à 1700 tonnes, avec un pic en 2012 et l’introduction de la taxe au sac. /fpa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.