Manque d'eau : poissons déplacés dans le Seyon

Le Seyon, à la hauteur du Gor de Vauseyon. Zoom sur « Le Seyon, à la hauteur du Gor de Vauseyon. » (touche ESC pour fermer)
Le Seyon, à la hauteur du Gor de Vauseyon.

La période de sécheresse n’a pas que des incidences sur les feux d’artifice. Elle touche aussi les rivières neuchâteloises, dont le niveau et le débit sont extrêmement bas.

Le Canton vient d’ailleurs d’interdire tout pompage dans les cours d’eau, en attendant quelques pluies providentielles. Il s’agit d’une mesure d’urgence, surtout pour le Seyon. On y a mesuré 36 litres de débit à la seconde contre 360 litres en temps normaux. Dix fois moins !

La faune aquatique est menacée, même si aucune mortalité n’a été constatée jusqu’ici chez les poissons.

La semaine passée, il a fallu déplacer quelque 500 poissons, pris au piège par manque de fond. Une opération réalisée grâce à la pêche électrique. On crée un champ électrique dans l’eau. Il pousse les poissons vers un endroit où on les recueille avec une épuisette. Ils sont ensuite stockés dans un bassin oxygéné pour les transférer.

Cette technique est aussi utilisée lors de travaux dans les cours d’eau ou en cas de pollution. /fpa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.