Eau du Locle : la centrale d'alarme sanitaire débordée

La contamination de l'eau du Locle a eu des répercussions jusqu'à la centrale 144 à Lausanne. Zoom sur « La contamination de l'eau du Locle a eu des répercussions jusqu'à la centrale 144 à Lausanne. » (touche ESC pour fermer)
La contamination de l'eau du Locle a eu des répercussions jusqu'à la centrale 144 à Lausanne.

La vague de gastro-entérite locloise a eu des répercussions sur la Fondation santé Vaud (FUS Vaud). La centrale qui gère les appels sanitaires du canton de Neuchâtel a été submergée ce week-end. Conséquence : les malades ont parfois dû attendre une heure au bout du fil avant qu’un régulateur ne leur réponde. Quant au médecin de garde, il n’était pas disponible parfois avant plusieurs heures.

Le directeur général de la FUS Vaud admet que les délais étaient trop longs. Mais il est difficile de mesurer l’ampleur de la crise quand elle bat son plein.

La centrale a aussi dû faire avec les réseaux sociaux et certaines fausses informations qui circulaient. Stéphan Misteli, directeur général de la FUS Vaud :

L’eau doit toujours être bouillie avant d’être bue au Locle. À noter que la Ville distribue tous les jours gratuitement des bouteilles du précieux liquide à la population. Mais au maximum six fois un litre et demi par famille et par jour. /sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.