On ignore toujours les raisons de l'épidémie qui sévit au Locle

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
Les regards se tournent du côté de l'eau davantage que du côté du virus.

On ignore toujours pourquoi une vague de gastro-entérite s’est emparée d’une partie des Loclois depuis vendredi soir. Avant d’en savoir plus, il est impératif de ne plus consommer l’eau du robinet sans l’avoir cuite au préalable, comme l’indiquent les autorités sanitaires cantonales. Les résultats des analyses des échantillons prélevés dans l’eau de la Mère-commune devraient être connus lundi.


Cellule en place

Le médecin cantonal s’est emparé de l’affaire, épaulé par le chimiste cantonal et le chef de l’État-major. Une cellule de réflexion est en place. Avec l’aide du distributeur Viteos, il s’agira de comprendre pourquoi plusieurs dizaines de Loclois sont pris de diarrhées et de vomissements depuis vendredi.

Dans un communiqué, les autorités sanitaires indiquent qu’une trentaine de patients ont été examinés aux urgences de l’Hôpital neuchâtelois de La Chaux-de-Fonds. Aucun cas signalé n’a été jugé dangereux et les patients ont pu regagner leur domicile.

Les pharmacies que nous avons contactées se sont dites envahies de clients venus chercher de quoi se soulager.

Boire salé

En attendant d’en savoir davantage sur cette épidémie, le médecin cantonal recommande aux personnes atteintes de diarrhées et de vomissements de bien s’hydrater notamment avec des boissons salées,

De prendre contact avec les services de garde (téléphone : 0848 134 134 ou 144) si les symptômes devaient persister. /abo

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.