Opposition à l’ouverture tardive du VSD

Le Vallon S Disco, VSD, à Fleurier. Zoom sur « Le Vallon S Disco, VSD, à Fleurier. » (touche ESC pour fermer)
Le Vallon S Disco (VSD) à Fleurier.

Ce n’est pas toujours facile d’habiter près d’une discothèque. Exemple à Fleurier, où des voisins du Vallon S Disco Club (VSD) s’opposent à la demande de prolongation d’horaire. Ils sont 43 à s’être regroupés pour manifester leur mécontentement. Les riverains ont d’abord signé une pétition qui s’est transformée en opposition lorsque la Commune de Val-de-Travers a mis à l’enquête publique la demande de prolongation d’horaire permanente.

La loi cantonale stipule que l’heure habituelle de fermeture des établissements publics est fixée à 2h du matin. Les communes peuvent délivrer à chaque établissement une autorisation de prolongation jusqu’à 4h, 36 fois par année. Elles peuvent aussi accorder, au cas par cas, une autorisation, permanente ou occasionnelle, valable jusqu’à 6 heures. Le VSD, qui s’appelait autrefois l’Alambic, a été repris en automne 2013 par Marc Vernier. L’exploitant profite actuellement d’une autorisation temporaire qui lui accorde le droit de fermer à 5 heures. Il explique avoir fait une demande auprès de la Commune pour que cette autorisation devienne permanente, mais pas pour que son établissement ferme plus tard. Selon lui, une fermeture à 5h permet d’échelonner la sortie des clients et d’éviter que tous ne se retrouvent au même moment dans la rue. L’établissement n’est ouvert qu’en fin de semaine et les veilles de jours fériés. L’exploitant de la discothèque affirme que rien ne changera de ce côté.

Nombreuses nuisances

 

Dans leur opposition, les riverains mécontents pointent du doigt les nombreuses nuisances qu’ils subissent. Le bruit trouble leur sommeil à chaque fois que les portes du club s’ouvrent en pleine nuit et lorsque des attroupements de clients se forment. Les voisins dénoncent aussi le fait que des clients de la discothèque entrent sans autorisation dans des jardins pour y stocker des bouteilles d’alcool et venir consommer pendant leur soirée. Des dommages matériels ont été constatés, comme une vitrine brisée et des pots de fleurs vandalisés. Enfin, les détritus en tout genre sont nombreux aux abords du bâtiment.

Démarches déjà engagées

 

L’exploitant du VSD dit comprendre les riverains, même si leurs plaintes ne lui ont jamais été formellement adressées jusqu’à cette opposition. Il affirme travailler depuis plusieurs mois dans le but de mettre en place de nouvelles mesures destinées à améliorer la situation. Un nouveau fumoir plus grand que le premier est en cours de construction, pour éviter les attroupements de clients fumeurs à l’extérieur. Pour limiter les va-et-vient, désormais toute sortie après 2h est définitive. Une nouvelle répartition des salles sera introduite, pour que la musique la plus dérangeante ne soit plus diffusée dans la partie basse du bâtiment, où se font les entrées et les sorties.

Tentative de conciliation

 

La Commune de Val-de-Travers va organiser une séance pour tenter une conciliation entre les riverains et le patron de la boîte de nuit. La procédure est la même que pour un permis de construire : à l’issue de cette réunion, si l’opposition n’est pas retirée, le Conseil communal devra la traiter. S’il décide de la lever et d’accorder l’autorisation demandée, les opposants pourront faire recours contre cette décision.
Marc Vernier a l’espoir que le dialogue soit constructif lors de la séance qui devrait avoir lieu après les vacances. Il souhaite pouvoir rassurer les riverains en leur présentant les mesures engagées pour tenter de limiter les nuisances. Première signataire de l’opposition, Anne Bachmann confie qu’elle participera également à la séance dans un état d’esprit positif, mais qu’elle attend des propositions concrètes et des garanties. Selon elle, une fermeture de l’établissement à 4h permet déjà à ceux qui le veulent de bien profiter. /msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.