Le pour-cent culturel revu à la baisse

Le Palmier de la prison de Gorgier, qui a coûté 100'000 francs, avait soulevé une vague d'indignation. Zoom sur « Le Palmier de la prison de Gorgier, qui a coûté 100'000 francs, avait soulevé une vague d'indignation. » (touche ESC pour fermer)
Le Palmier de la prison de Gorgier, qui a coûté 100'000 francs, avait soulevé une vague d'indignation.

Le Conseil d’Etat neuchâtelois revoit à la baisse le pour-cent culturel. Il a décidé de dépoussiérer l’arrêté qui date de 1978 malgré la décision prise par le Grand Conseil en février 2014 de ne pas le modifier. Le pour-cent avait été remis en cause par le député PLR Bernard Schumacher, qui le jugeait trop onéreux.

Pour le gouvernement, la modification doit avant tout de pérenniser cette aide à la culture. Le taux passe dès maintenant de 0,5% à 1% contre 1% à 2% jusqu’à présent. Le coût minimum des travaux pour obtenir une aide doit atteindre 500'000 francs contre 200'000 dans l’ancienne mouture. Enfin l’œuvre d’art ne pourra pas dépasser 380'000 francs, frais de concours et autres inclus.

Cette diminution se justifie, selon le Conseil d'Etat, du fait que le coût des constructions est en augmentation, notamment pour respecter les normes Minergie. Ce qui entraîne une hausse de ce pour-cent culturel.

Du côté de Visarte, la société des artistes visuels du canton de Neuchâtel, on regrette cette décision. D'autant plus que le gouvernement n'a pas juger bon en discuter avec les artistes avant de modifier l'arrêté. /comm-sma

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.