Le Vallon ne dort pas pendant l’Abbaye

 Zoom sur «   » (touche ESC pour fermer)
L’Abbaye de Fleurier est la plus importante fête du Val-de-Travers, devant le Carnavallon.

L’Abbaye de Fleurier se tient du 27 au 30 juin. La plus grosse fête du Val-de-Travers a la particularité de commencer le samedi après-midi, avec le cortège de la jeunesse, et de se terminer tôt le mardi matin. Cette caractéristique pourrait faire croire que la région tourne au ralenti pendant cette période. Pourtant, l’économie locale n’est pas en veille en début de semaine et les activités professionnelles ont cours normalement, aussi bien dans le secteur privé que dans le public.

Conscience professionnelle

Pas d’absentéisme, que des absences justifiées, et finalement peu de congés posés au Vallon. Mieux, beaucoup de salariés qui sont aussi membres d’une association active pendant l’Abbaye donnent de leur temps pour faire tourner un stand. Dans l’administration communale par exemple, sur les trois dernières années, en moyenne deux personnes demandent des vacances à cette période et cinq personnes écourtent leurs journées en prenant sur leurs heures supplémentaires. Au final, 96 % du personnel est à sa place de travail. Les membres de certains services, comme la voirie et la sécurité, sont même davantage sollicités et font des heures supplémentaires.

Sécurité

Cette année, l’Abbaye de Fleurier sera animée grâce à 21 forains, 17 sociétés locales, 17 marchands et 7 établissements publics. Plus de 15'000 participants sont attendus. Pour rentrer en sécurité dans la nuit de samedi à dimanche, ils pourront monter dans le noctambus ou le somnambus ou encore profiter du concept Auto-pilote d’Inter’Val. Ce groupement est composé de jeunes bénévoles qui proposent de ramener les fêtards avec leur véhicule, sur réservation et à destination des villages du Vallon. /msa

Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.